Tacine, bibliothécaire et maître de ces lieux

Ove mes amis, mon nom est Tacine, je suis le cinquième enfant de la lignée mère Elûne et le dix septième de la lignée père Drazi. Je suis apprenti de l’ordre des bibliothécaires Impériaux. Je viens de finir ma quatrième année d’éducation Psy et entreprend, ce jour même, ma mission d’initiation finale. Celle-ci devrait durer deux années standard et s’annonce passionnante. Et bien que les subventions que j’ai pu obtenir ne soient pas à la hauteur du travail à réaliser, je ne désespère pas d’y parvenir tant le sujet est fascinant.

Je dois en effet réunir le plus grand nombre d’informations sur le thème des vaisseaux autonomes du type Traceur afin de constituer une bible définitive qui portera le nom : “Les Traceurs de Méridiens”.

Je me sens honoré par la confiance de mes pairs qui ont placé leurs espoirs dans mon travail. Honoré et effrayé tout à la fois. Car il m’arrive, force est de l’avouer, de douter quand à mes capacités à rendre le livre à temps. Le sujet est vaste, le délai est court.

Voilà pourquoi je vous contacte via la toile aujourd’hui. Votre aide peut m’être d’une valeur inestimable. Le fruit de mes recherches est là, n’hésitez pas à le consulter. Et si, ayant vous même des connaissances en la matière, vous vouliez y ajouter votre participation, surtout n’hésitez pas. Je vous en serez éternellement reconnaissant. Archives, images, anecdotes, plans, enregistrements, tous ce que vous savez sur les Traceurs sera le bienvenue et trouvera, j’en suis sûr, sa place au sein de cette bible qui, ne l’oublions pas, est avant tout la notre avant d’être la mienne.

Votre temps est précieux, la toile déjà suffisamment encombrée, aussi je vous laisse sans oublier de vous remercier infiniment. Voici mon adresse actuelle : traceurs@solune.net sur la planète Rilié, centre des archives impériales. Je risque de beaucoup voyager ces prochains mois mais essayerai de conserver cette entrée sur le réseau.

Vous pouvez d’ores et déjà consulter le début de mes travaux, juste une première esquisse, un brouillon. Aussi je vous demande un peu d’indulgence et surtout croyez bien que tous conseils seront le bienvenus.

Votre dévoué Tacine

Apprenti bibliothécaire au service de sa très grande majesté l’impératrice Shtelany cinquième du nom