Le Fief

Katria s'était aménagée, durant son dernier voyage d'apprentissage, un bureau au sommet d'une tour télémétrique d'un secteur scientifique désaffecté. Elle aimait s'y rendre lorsque les problèmes devenaient trop nombreux et qu'elle se voyait obligée de se décharger de certaines tâches sur des centres de traitements secondaires.
 
Pour l'instant son travail était avant tout un travail de production. Elle avait envoyé depuis une quinzaine de jours la presque totalité de ses meilleures Intelligences naviguatrices. Celles ci avaient sondé l'espace proche à la recherche des sources énergétiques les plus adaptées à la consommation gigantesque dont Katria allait bientôt avoir besoin pour produire une infrastructure d'exploitation digne de ce nom.
Une Intelligence partie en éclaireur se manifesta six jours après son départ. Ses trames fines de communications indiquaient une distance parcourue étonnante pour si peu de temps de voyage. Le nom de cette Intelligence était Pointe - Aventure et son message celui ci :
- "Le bonjour Katria. J'ai sous les yeux une belle aberration qui pourrait fort bien illuminer votre journée et faire débuter notre périple sous les meilleurs auspices."
Suivait une image holo d'un simple scan iruv révélant un petit système sans planète mais doté de six jeunes et puissants soleils. Les six astres formaient une ronde parfaite. On aurait pu dire que le premier était le blanc aveuglant et le dernier le rouge grenat. Les quatre autres qui les reliaient d'un dégradé justement reparti, donnaient à l'ensemble une impression de mouvement impossible.
Katria savait que les probabilités pour qu'une telle configuration existe tendait à l'infiniment négligeable. C'était pour elle une source inespérée et considérable d'énergie. La possibilité de puiser des ressources à satiété sans pour autant épuiser et détruire l'astre nourricié. Elle décida de passer outre la procédure habituelle et de changer immédiatement de point d'ancrage. Elle partit en direction de ce système qu'elle nomma "le Fief". C'était un tant soit peu arrogant et pas vraiment diplomate quand au futures générations de colons qui auraient à s'y rendre mais l'idée de se blottir au creux de ces soleils lui plaisait. Katria avait toujours était un peu frileuse.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Bio, Intelligence... ou tout autre chose?
1 + 15 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.