L'Actualité - Un miracle bio en danger 2 / 12

Alda* n’a pas tardé à donner signe de vie depuis sa dernière trame sensationnelle.
Bruka, le joyau céleste menacé d’une fin précoce, est face à son destin. Ce ne sera pas dans dix ans, dans un siècle ou plusieurs millénaires. Ce sera demain, ou plus exactement dans trois cycles vrais.
A cette date si proche, Corpu 72&539iFiF, une comète accompagnée de trois petites sœurs, va croiser l’orbite de Bruka est disloquer la planète aussi surement que les soleils brûlent les yeux des Bio qui les regardent.
Quel incroyable hasard nous à fait connaître cette planète au moment de sa fin si funeste.
Pas si incroyable que cela nous assure Alda.
« Si mes calculs sont bons », nous dit l’éclaireuse, « et je pense qu’ils le sont, Bruka a du croiser de telles voyageuses à de multiples reprises. Cela doit même être un événement tout à fait habituel pour notre étonnante trouvaille. Un événement survenant régulièrement. Je dirai, une collision touts les 150 cycles… ou moins.
Et pourtant, Bruka ne montre que peu de signes de séismes ou catastrophes naturelles de ce type, au regard de sa géologie qui nous décrit une histoire planétaire plutôt paisible.
Et pourtant… et pourtant, si l’astronomie nous dit vrai, Bruka devrait être morte depuis longtemps, éparpillée aux mille vents stellaires.
Je n’ai pas encore l’ombre d’un indice pour expliquer ce mystère, car c’en est un, assurément. Mais une chose est sûre, si, dans trois cycles,  Bruka survie à Corpu 72, alors, nous saurons…
* Alda est l’éclaireuse ayant découvert Bruka.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Bio, Intelligence... ou tout autre chose?
16 + 3 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.