Au Rythme des Cycles - La Course du BACR

ne fois le Laps le Naviguant organise la course du BACR. Il ménage une piste de six cent dix-huit longes qu’une vingtaine de pilotes parcourent à bord de glisseurs allumette.

Illustration de Gabriel pour la course du BACR

Le tracé de la course emprunte de nombreux sites du vaisseau. Il longe le rivage de l’Océan, gravit les pentes du mont Titan, s’engouffre dans les vastes coursives d’entretien des tuyères de refroidissement de l’Abîme, serpente à l’extérieur de la coque entre les manches d’évacuation de la Forge, pénètre au plus profond de l’entremêlât des racines de l’Arbre Chat, pour boucler son tour en zigzaguant sur la colonne principale de la Chambre du naviguant.

Une des grandes difficultés de cette course est la présence, tout au long du circuit, de murs à charges répulsives (autrement appelés boucliers à charges répulsives, ou encore BACR) que les coureurs doivent traverser à vitesse réduite. Ils doivent donc accélérer et décélérer en permanence et négocier ces changements de vitesse au plus serré pour avoir une chance de se maintenir en bonne position. Ces différences de vitesse considérables sont atteintes en quelques micro cycles.


Crédits : illustration de Gabriel

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Bio, Intelligence... ou tout autre chose?
7 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.