Au rythme des Cycles - De la difficulté de devenir un Traceur

Pourquoi semble-t-il si difficile de devenir un Traceur ?
Un Traceur appréhende l’espace qui l’entoure comme nous pouvons voir, entendre, sentir et comprendre notre environnement.
Un Traceur sait interpréter le mouvement des astres, discerner les arcs énergétiques, il voit au-delà du champ de notre perception. Il fait un avec l’espace profond et un tout avec  le Triche. Et tout cela, le Traceur l’apprend. Ce n’est jamais inné et toujours long à acquérir.
 
Mais plus impressionnant encore, cette sensibilité totale de l’extérieur, il la possède aussi pour son moi intérieur. Il sait tout de lui-même et de ce qui le constitue dans les moindres détails, à chaque instant. Il voit, il sent, il entend et comprend tout de son corps. Il maitrise des millions de logimecs simultanément, il perçoit le moindre effleurement sur chaque centimètre carré de sa coque, il veille sur la sécurité et la santé de chacun d’entre nous.
Il pilote la nef, gère la création des nouvelles colonies, assure l’approvisionnement des résidents et des têtes de pont, assure l'exploration  de la galaxie, oriente la politique générale des es communautés, entretien ses Méridiens, préside l’Assemblée Permanente, arbitre les mises en stase des anciennes simulations, équilibre les forces industrielles et psychiques, anime les grands chants culturels. Il aime aussi, pleure peut être… parfois.
Et tout ceci tout le temps et toujours, avant et après. Sans cesse. Sans s’interrompre jamais. Pour nous. Pour nous seulement. Et cela aussi s’apprend.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Bio, Intelligence... ou tout autre chose?
2 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.