Généralités - Chronologie des événements marquants dans l'existence d'un Traceur de Méridiens

énéralités sur la mission du Traceur et chronologie des principales étapes.

Cette chronologie est tirée de l'histoire du Nicolay, un Traceur de première génération.

  • Moins 50 ans : un module de l'extrême conscience de l'ordonnateur Admin III (Intelligence suprême et Haut Légiste Impériale), spécialisé dans les "mondes par probabilités", sélectionne parmi un ensemble de citoyens impériaux volontaires, le père et la mère du futur Traceur.

  • Moins 6 mois : la conception de l'enfant Traceur est réalisée traditionnellement. Au troisième mois de grossesse le module d'Admin réalise une Intelligence dont la conscience serait celle de cette enfant devenu adulte dans un milieu impérial classique.

  • C'est cette être qui décidera si oui ou non elle accepte que son modèle devienne un Traceur à sa naissance biologique ou si elle préfère qu'il vive une vie d'homme.

  • L'Intelligence reflet du futur humain ou Traceur est alors libre de mener sa vie d'Intelligence comme bon lui semble.

  • An 0 : si la décision prise est celle de l'incarnation dans un Traceur, l'enfant juste né est placé en stase évolutive dans le coeur - berceau du vaisseau.

  • 0 à 150 ans : le Traceur grandit, humain et vaisseau tendent à ne faire plus qu'un. Au terme de cette période le navire explorateur est doté de la totalité de son équipement.

  • 150 à 160 ans : le Traceur entreprend un voyage initiatique. Il est libre d'aller où il veut, de voir ce qu'il veut et d'emmener qui il veut. Ces voyages sont très populaires au sein de l'empire et c'est durant cette période qu'un Traceur se créé sa réputation au sein de l'empire et qu'il choisit, après de nombreux entretiens, les colons qu'il embarquera en son sein. Les futurs colons décident, dans les limites du raisonnable, du style de colonie qu’ils aimeraient construire et habiter.[Le Nicolay, lors de son voyage d’initiation, offrit un spectacle permanent sur le thème du destin du messie Solune. Il rencontra un tel succès que l’on dut agrandir la salle de la Pater, afin d’accueillir le grand nombre de volontaires désireux de faire parti du voyage.]

  • 160 à 169 ans : période de préparation du Traceur et des Servants à leur future mission. Leur destination leur est révélée. Le Traceur doit récupérer la totalité des colons volontaires; il doit rencontrer Admin III, procéder à l'élaboration test d'une colonie aux frontières de l'empire, faire plusieurs essais de propulsion par effondrement, on le confrontera à d'ultimes simulations de crise et il sera finalement doté d'une matrice lui permettant le moment venu de procréer.

  • 170 ans : Mise en stase des colons et applications de certains protocoles médicaux de préparations au voyage par effondrement.

--------------------------------------------------------------------------------


 

  • 170 ans : départ, voyage de trois jours.

  • 170 ans : recherche d'un premier point d'ancrage dans la nouvelle galaxie.

  • 170 ans : création de la base Com principale (base de communication en espace rapide via la Toile).

  • 170 ans et 3 mois : création d'Intelligences exploratrices. Recherche de sources énergétiques.

  • 170 ans et 4 mois : création des premières bases d'extraction énergétique.

  • 171 ans : création de la première raffinerie en espace rapide.

  • 171 ans : Installation définitive du Traceur. Il arrive couramment que le Traceur ne s’installe pas définitivement à l’endroit exact de son arrivée dans sa galaxie d’accueil. Il peut très bien choisir un endroit plus propice, notamment en ce qui concerne ses besoins énergétiques. Ainsi les systèmes aux soleils multiples constitue des ports d’attache tout naturels.

  • 171 ans : recherche des premiers mondes viables.

  • 171 ans : création du premier réseau de méridiens pour toutes les infrastructures précédemment décrites.

  • Suite non chronologique commune à l'ensemble des Traceurs.

 

Développement du Traceur.

  • Installation des bases avancées. Si, lors des premières phases d’exploration, des planètes intéressantes ont été trouvées, on y installe (en orbite) des bases spatiales d’études scientifiques.

  • Extensions des recherches de systèmes viables. Les expéditions de recherche des planètes viables se multiplient. Cela va d’ailleurs devenir une des activités principales du Traceur. Une gigantesque infrastructure est mise en place à cette seule fin. Et pourtant, en regard de toute cette énergie dépensée, bien peu de terre d’accueil seront découvertes.

  • Premières simulations. Les premières simulations par les Servants du développement des futures colonies sont lancées. Ceci est rendu possible par la récupération des données des premières bases avancées.

  • Installation base terrestre. Si une simulation donne des résultats probants, les premiers travaux d’édification de la colonie peuvent débuter. Il  s’agit dans un premier temps, d’édifier une large base terrestre qui devra faire office, entre autre, de spatio-port.

  • Réveil des premiers colons. Une fois les infrastructures suffisamment développées sur la planète, les premiers colons sont réveillés. Leur terre d’accueil leur est présentée. Ils peuvent encore refuser de s’y installer.

  • Installation d’un Servant au cœur de la future colonie. Il sera, dans un premier temps, secondé par un Servant Ajusteur. Le rôle de ce dernier est d’assister le premier Servant dans la première phase d’installation de la colonie. C’est également lui qui devra établir les bases du gouvernement souhaité par les colons.

  • Installation des premiers colons.

  • Installation premiers carrefours de Méridiens. Après que plusieurs colonies ai été installées, les bases du réseau des Méridiens est renforcé par la construction des premiers astro-ports spatiaux, situés aux carrefours des principales lignes.

  • Création des premiers croiseurs. Le Traceur a la mission de construire tout un réseau de transport reliant les colonies entre elles. Il lui faudra aussi brasser les différents ressources qu’il extrait, exploite et raffine de plus en plus loin dans sa zone d’activité qui grandie de manière exponentielle.

  • Evolution vers l’auto suffisance.

  • Les Mousquets sont créés. C’est le terme généralement employé pour désigner les premiers vaisseaux de transport construits par les colonies. Peu à peu, ces derniers prendront le relais des navires produits par le Traceur.

  • Stockage énergie de retour. Un navire impériale est lancé vers la galaxie du Traceur. Il va emprunter la route ouverte par la Traceur. Une fois arrivée, il amassera le plus possible d’énergie pour pouvoir effecteur le voyage inverse par effondrement, créant, de ce fait, un chemin de retour vers la galaxie impériale. C’est cette quantité phénoménale d’énergie que doit récolter le Traceur et qui est appelé : énergie de Retour. La route aller-retour ainsi créée ne va cependant, pas être beaucoup emprunter. La quantité d’énergie nécessaire pour franchir la succession de trous noirs, bien que minime par apport à celle qu’il a fallut pour les créer , reste à la portée de bien peu de navire. C’est pourquoi on trouve parfois des Traceurs reconverti en messager « longues distances » après leurs services de cartographe et vaisseaux colonisateur. En effet, les Traceurs sont véritablement les seuls navires impériaux délivrés de toutes contraintes énergétiques. Ils sont suffisamment autonome pour pourvoir à leur besoins en la matière.

 

 

Détails

La première base Com

La première mission du Traceur est l'édification d'une base relais principale qui lui permettra d'établir des communications vers sa galaxie d'origine.

C'est une étape primordiale et délicate. En effet le Traceur n'a, à ce moment précis, qu'une quantité restreinte de ressource. Ce n'est qu'à la réception d'une première clé que le Traceur sera en pleine possession des tous ses moyens. Aussi si le Traceur échoue dans la construction de la base relais il n'aura comme seule alternative que de rentrer à sa base d'attache. Ceci dit n'oublions pas qu'il peut le faire en seulement trois jours. Cependant cet échec pourrait nuire gravement au moral du Traceur. En effet les vaisseaux intelligents du type Traceur mette un point d'honneur à réussir leur mission. Ils sont d'une grande sensibilité et leur code moral les poussent à la perfection.


 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Bio, Intelligence... ou tout autre chose?
3 + 16 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.